Questions

Est-ce qu’on peut aider à grandir ?

16 octobre 2012

Est-ce qu’on peut aider à grandir ?

Grand jour aujourd’hui : Thierry apprend à faire du vélo à son fils, Tristan. Ils sont derrière leur immeuble, dans une allée où il ne passe jamais personne. Tristan est doué : en une heure il sait pédaler en ligne droite. Il s’arrête encore en traînant les pieds par terre et il n’arrive pas à faire demi-tour sans descendre du vélo.

« Papa, j’aimerais bien aller sur la place devant l’immeuble, c’est plus large.

– Il faut d’abord que tu apprennes à freiner avec les deux freins, il y a beaucoup de piétons qui passent là-bas. »

Tristan apprend à freiner, et ensuite ils vont devant l’immeuble.

« Papa, je veux aller sur la petite route de l’école, le dimanche il n’y a personne.

– Pas encore, ce serait trop dangereux parce que tu ne sais pas encore tourner des deux côtés ; cette route n’est pas en ligne droite comme ici. »

Tristan apprend à tourner parfaitement des deux côtés, et ensuite ils vont sur la petite route de l’école…

 

L’allée derrière l’immeuble, la place, la route de l’école, la forêt, la route du supermarché : le père de Tristan limite d’abord les endroits pour que Tristan apprenne en sécurité, puis, petit à petit, quand il sent que Tristan ne sera pas en danger, il élargit ces endroits, il les agrandit pour donner à son fils de plus en plus de place, de plus en plus d’espace, pour qu’il aille de plus en plus loin. Et pour qu’un jour Tristan puisse partir rouler sans lui. Thierry est heureux de voir le bonheur de Tristan. Tristan, lui, sent qu’il peut compter sur son père, et il se sent devenir grand et libre.

 

Thèmes, , , ,

Écrire un premier commentaire