Questions

Pourquoi aime-t-on ce qui est faux ?

25 septembre 2012

Pourquoi aime-t-on ce qui est faux ?

Se demander pourquoi on aime le faux, c’est un peu comme se demander pourquoi les hommes aiment voyager. Ils voyagent pour découvrir, pour visiter, pour s’étonner, pour se faire plaisir, pour quitter pendant un moment des endroits qu’ils connaissent par cœur.

Passer du temps au cinéma, dans une bande dessinée, dans un poème, dans un roman, dans un jeu vidéo, c’est voyager dans un autre monde que le nôtre. Le « pour de faux » fait voyager les hommes dans un autre monde.

En regardant ou en lisant du faux, on vole comme Superman, on rapetisse ou on devient géant comme Alice, on sauve les pauvres comme Robin des Bois. En jouant aux jeux vidéo, on s’assied dans une voiture sans avoir de permis de conduire, on se voit rouler sur un grand écran, on appuie vraiment sur l’accélérateur, on freine vraiment, on a des accidents, mais sans se faire mal. C’est pour de faux, mais n’empêche : on fait tout pour gagner la course, pour de vrai. Pendant quelques minutes, on est devenu un pilote de formule 1 ! Quand la voiture passe la ligne d’arrivée, on est épuisé, comme si on avait vraiment conduit.

Voilà : quand on plonge dans le « pour de faux », on y est pour de vrai. C’est pour cela que ça marche.

 

Thèmes, , , , ,

Écrire un premier commentaire